Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / À la une / Le chantier de la future résidence-services a démarré
Actions sur le document

Le chantier de la future résidence-services a démarré

DSC_0660.JPGCe samedi, le Ministre Jean-Luc Crucke, le président du CPAS, Carine de Saint-Martin, les membres du Conseil du CPAS, Jacques Dupire, le Bourgmestre faisant fonction de Frasnes-lez-Anvaing, les membres du Collège et du Conseil communal, ont lancé le chantier de la future résidence-services du CPAS, à quelques mètres seulement du centre de Frasnes-lez-Buissenal et à proximité des Bassins.

Cette future résidence-services comptera 26 logements pour deux personnes et adaptés pour les personnes à mobilité réduite. Le bâtiment, qui s’établira sur un étage en plus du rez-de-chaussée, répond aux dernières normes PEB. La durée des travaux est estimée à près de 24 mois. Le montant total de l’opération est estimé à près de 3.990.000 euros dont 824.000 euros sont subsidiés. Selon le plan financier, le projet sera rentable dès trois ans.

La création de cette résidence-services répond à une demande du Conseil du CPAS de Frasnes-lez-Anvaing qui veut intégrer au mieux la personne âgée dans l’entité. A Frasnes-lez-Anvaing, la personne âgée est au centre de nombreuses attentions. Outre le Conseil Consultatif des Aînés qui est particulièrement dynamique, la commune propose, via les maisons de retraite, pas moins de 300 lits. Cette résidence-services sera, pour elle, un lien entre la maison et la maison de retraite. Il y a également une volonté de développer l’aspect intergénérationnel puisque des potagers bios et une zone de jeux y seront également installés.

La volonté est également des tarifs de location modérés afin d’en favoriser l’accès pour tous.

--

Quelques informations complémentaires sur le projet :

Frasnes-lez-Anvaing se veut résolument une commune ouvertes aux séniors comme en témoigne les nombreuses activités proposées pour les aînés et notamment un Conseil Consultatif des aînés dynamique.

A cet égard, le CPAS de la commune de Frasnes-lez-Anvaing, fort d’une expérience comme gestionnaire d’une maison de repos de 90 lits (dont 30 lits en maison de repos et de soins) a souhaité compléter et diversifier son offre à l’égard des aînés et ainsi créer une résidence services.

Le CPAS offrira dès lors d’ici quelques mois une solution intermédiaire entre une chambre en Maison de Repos et le maintien à domicile et permettra aux résidents, tout en disposant d’une indépendance, d'une préservation de l’autonomie, de bénéficier de confort et de sécurité.

A proximité de l’Administration communale, de la poste, d’une pharmacie, des commerces du centre ville, le projet de résidence – services se situe dans un endroit clame et reposant et permettra d’accueillir jusqu’à maximum 52 résidents dans des logements adaptés aux personnes à mobilité réduite.

Une réflexion sur la qualité des services et du maintien à domicile est en route. Il s’agit bien d’avoir une réflexion holistique et non ponctuelle. La volonté étant bel et bien de créer un « pôle ainé » au centre de Frasnes.

Chacun y sera chez lui et pourra meubler et décorer son appartement à son goût.

La résidence est destinée aux personnes de 60 ans et plus. Elle leur permettra de poursuivre leur vie en pleine autonomie tout en mettant à leur disposition une série de services auxquels elles peuvent faire appel librement. En cas de perte d’autonomie définitive, la Résidence-Services assurera le transfert de la personne, en accord avec celle-ci, vers la maison de repos, et ce prioritairement. De plus, le résident pourra faire appel à divers services à la carte : l’entretien de son appartements, la confection des repas, ou encore l’entretien du linge.

Le projet de vie de l’institution en quelques mots :

La volonté principale du Conseil de l’Action Social est de garantir aux personnes âgées un espace de vie transitoire de qualité et adapté à l’évolution de leurs besoins afin de leur permettre de s’épanouir et de se sentir heureux.

L’équipe mettra tout en place pour veiller à répondre aux besoins propres à chacun en évitant une standardisation.

Le maximum sera fait pour garantir aux résidents leur indépendance tout en leur garantissant la sécurité.

Ensuite, le Conseil de l’Action Sociale a souhaité intégrer le projet dans la vie locale et intergénérationnel. A cet effet, grâce sa situation centrale, la résidence services permettra le maintien du lien avec la vie sociale et associative. Sa localisation privilégiée en bordure du centre est idéale tout en bénéficiant d’un environnement rural calme et serein.

D’un point de vue intergénérationnel, la volonté est d’intégrer des espaces d’activités communautaires à l’aménagement des abords (potagers, pleines ou parcours de jeux) et de zones particulièrement destinées aux enfants et/ou petits-enfants des résidents ou habitants du quartier.

Enfin, et conformément à la construction à caractère durable du bâtiment, le CPAS veillera à minimiser  les nuisances et veillera à ce que la résidence s’intègre dans l’habitat environnant.

Présentation du bâtiment :

Ce projet se compose d’un volume principal situé au beau milieu du site se voulant arboré et engazonné. Deux autres volumes, plus bas que ce dernier et de même hauteur sont créés :

  • Le premier, comprenant la cafétéria, vient se développer perpendiculairement au bâtiment principal ;
  • Le deuxième, composé des pièces plus techniques telles que le local poubelles, le local vélos et le local compteurs, vient s’accoler parallèlement au bâtiment majeur sur son petit côté.

L’ensemble de ces bâtiments sont surplombés d’une toiture plate.

L’organisation du bâtiment a été étudiée de manière rationnelle et efficace.

Au rez-de-chaussée, on retrouve l’entrée principale du projet desservant, d’une part, l’accueil, un bureau, des sanitaires communs et 13 logements et d’autre part, la cafétéria, situé dans le prolongement du hall d’entrée et qui débouche sur une perspective vers le parc et la réserve naturelle domaniale. Dans le prolongement de cette cafétéria, se trouve la terrasse, présentant un système de pare-soleil permettant aux résidents de profiter de cet espace même sous un soleil généreux. La cage d’escalier et l’ascenseur se trouvent au centre de l’édifice principal, à mi-chemin entre l’entrée et la cafétéria.

L’espace de circulation central permet l’accès indépendant à chaque appartement.

L’étage présente les 13 autres logements ainsi qu’une laverie, un local de permanence et une chaufferie. Des escaliers de secours sont disposés aux deus extrémités du bâtiment. Les logements profitent d’une orientation favorable Est-Ouest. Des pare-soleils en bois de teinte naturelle sont prévus en façade Sud afin d’éviter tout risque de surchauffe.

Concernant les abords, l’entrée du site se développe sous la forme d’une voirie asphaltée de six mètres de large, arborée d’un côté et végétalisée de l’autre. Un parking de 25 places, dont 3 places destinées aux personnes à mobilité réduite et situées à proximité de l’entrée du bâtiment, est conçu à l’avant du site. Un soin tout particulier sera apporté à l’aménagement des abords.

Les façades sont réalisées en crépi de teinte gris clair ainsi qu’en bardage et pare soleil en bois de teinte naturelle, afin de s’harmoniser au mieux avec le contexte bâti environnant.

L’adjonction de terrasses en façade arrière participe également à l’intégration au milieu. Les résidents profitent ainsi d’un espace privatif orienté au Sud-ouest, largement ouvert sur le parc et la réserve naturelle domaniale. Ces terrasses présentent un bardage ajouré servant de pare-soleil, lequel limite la surchauffe dans les appartements. Les logements situés en façade avant sont, quand à eux, orientés au Nord-Est, ce qui évite ce même risque de surchauffe. Ils disposent de jardinets privatifs au rez-de-chaussée.

Les dimensions des différents locaux ont été étudiées pour optimaliser l’accessibilité aux personnes âgées ainsi que pour faciliter les soins et les manipulations des résidents par le personnel soignant.

Chaque logement présente une superficie d’environ 48m². Il est composé d’un hall d’entrée privé, d’une salle de bain avec douche, d’un séjour et d’une chambre.

En résumé, le projet offrira une haute qualité de vie autant aux résidents qu’au personnel soignant grâce à une qualité architecturale et environnementale élevée.

DSC_0658.JPGDSC_0660.JPGDSC_0657.JPGDSC_0666.JPGDSC_0672.JPG