Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Zoom sur le Taxi Solidaire

Zoom sur le Taxi Solidaire

Vous avez des difficultés pour vous déplacer ? Vous n'avez pas accès aux transports en commun ? Aller chez des amis, le médecin, le coiffeur, à la banque ou faire vos courses est devenu un casse-tête ? Faites appel au Taxi Solidaire !

Le Taxi Solidaire, qu'est-ce que c'est  ?

En raison de l'âge, de l'absence de voiture, d'un handicap ou de tout autre facteur limitant la mobilité, vous pouvez vous retrouver isolé dans votre vie quotidienne ou relations sociales.

Des activités aussi banales que faire les courses, aller chez le médecin, visiter des proches ou simplement prendre soin de soi deviennent une expédition difficile à organiser.

Le taxi solidaire est une initiative qui tend à briser cet isolement et ce retrait social en offrant la possibilité de se déplacer plus aisément.

Combien ça coûte ?

L'inscription coûte 10 euros pour une année (5 euros à partir du 1er juillet).

Le tarif que vous paierez est établi en fonction du nombre de kilomètres parcourus.

Vous payez directement votre conducteur.

Il est de 0,36 euros par kilomètre et est destiné à couvrir les frais du chauffeur volontaire.

Appel aux volontaires 

Vous aimez la route ? Vous disposez de votre véhicule personnel ? Vous êtes prêt à donner un coup de main ? Une nouvelle aventure humaine vous tente ? Alors pourquoi ne pas devenir chauffeur volontaire pour la centrale des moins mobiles de votre commune ?

Si vous avez envie de briser l'isolement social de personnes moins mobiles et vous avez un peu de temps disponible, devenez chauffeur volontaire pour la Centrale des moins mobiles de la commune de Frasnes-lez-Anvaing.

Pour plus de renseignements 

Vous pouvez contactez la Centrale de Frasnes-lez-Anvaing au 0499/88.29.78. ou par mail à cGNzQGZyYXNuZXMtbGV6LWFudmFpbmcuYmU= ou par courrier à Place de l'Hôtel de Ville, 1 - 7911 Frasnes-lez-Anvaing.